Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles | Dec. 4, 2020

Informations importantes en doublage

 

INFOS IMPORTANTES EN DOUBLAGE

 

Notre entente collective avec l'Association nationale des doubleurs professionnels (ANDP), prolongée jusqu’au 31 décembre 2021 par la lettre d’entente du 31 octobre 2019, est disponible ici. Voici de l’information sur sa garantie annuelle, ses tarifs qui augmentent bientôt, ses suites ou saisons subséquentes, son compte de lignes en surimpression vocale et ses contrats SARTEC.

 

Tarifs et garantie annuelle en vigueur

Depuis le 1er janvier 2020, au moins 70 % des lignes adaptées annuellement doivent faire l’objet de contrats SARTEC, et ce, séparément pour la surimpression vocale et pour le synchrone. Les maisons de doublage qui recourent à des salariés doivent ne pas leur confier plus de 30 % de leurs adaptations. Pour ce qui est des tarifs en vigueur, ils augmentent le 1er janvier 2021.

 

Suite ou saison subséquente

Lorsque la maison de doublage se fait offrir une suite immédiate ou une saison subséquente d’une œuvre que vous avez adaptée, elle doit, sauf si c’est impossible, vous l’offrir en priorité. Dès qu’une suite est confirmée, elle doit vous informer du moment où votre disponibilité est requise. Dans un délai raisonnable, vous devez signifier vos disponibilité et acceptation. Si vous acceptez, un contrat SARTEC sera signé (clauses 7.08 à 7.11).

 

Compte de ligne en surimpression vocale

En cas de doute sur votre compte de ligne en surimpression fourni par la maison de doublage, n’hésitez pas à nous le transmettre à Valérie Malenfant. Le délai estimé pour recevoir notre évaluation vous sera précisé dès réception du texte par courriel. 

 

Contrats SARTEC

Sous réserve de la possibilité limitée d’une maison de doublage de recourir à des salariés et à d’autres exclusions (clause 3.05), toute adaptation pour un doublage doit faire l’objet d’un contrat SARTEC que vous pouvez retrouver ici avec les nouveaux taux en vigueur à partir du 1er janvier 2021. L’adaptateur et la maison de doublage ne peuvent convenir d’une condition moins avantageuse pour l’adaptateur. 

 

Des questions en doublage? Communiquer avec Valérie Malenfant