Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles | Nov. 3, 2020

La SARTEC se réjouit

Communiqué

La SARTEC se réjouit de la modernisation proposée à la législation canadienne sur la radiodiffusion

Montréal, 3 novembre 2020 - La Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) se réjouit du projet de Loi, déposé aujourd’hui par le ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault, proposant la contribution des services en lignes à la création et à la diffusion d’histoires d’ici. Depuis de nombreuses années, la SARTEC demandait aux pouvoirs publics de contraindre les diffuseurs en ligne à soutenir l’expression culturelle canadienne, comme le font depuis des décennies les diffuseurs traditionnels.

« Le soutien à la production d’histoires d’ici est un enjeu crucial pour nous permettre de continuer à générer des avantages culturels, sociaux et économiques importants », souligne Mathieu Plante, président de la SARTEC, à propos d’un projet de loi prioritaire que la crise sanitaire avait retardé. « Avant la pandémie, les auteurs francophones confinaient déjà leurs imaginaires pour écrire des émissions et des films répondant à des contraintes toujours plus importantes, limitant, par exemple le nombre de personnages et de lieux de tournage. Ce régime minceur atteint ses limites et les plateformes numériques doivent enfin redistribuer aux Canadiens une partie de leurs profits pour la création d’ici, conformément à la politique canadienne de radiodiffusion ».

« Notre marché doit se rééquilibrer avec de l’argent frais de toutes les plateformes faisant de bonnes affaires au Canada », ajoute Stéphanie Hénault, directrice générale de la SARTEC. « La diminution des revenus des diffuseurs traditionnels a entrainé une diminution du soutien à la production locale, alors que l’augmentation des revenus des diffuseurs numériques aurait dû augmenter ce soutien ». C’est donc avec optimisme que la SARTEC accueille un projet qu’elle considère comme une simple, mais essentielle, mise en œuvre de la politique canadienne de radiodiffusion dont elle suivra de près l'évolution.

---30---

À propos de la SARTEC

Au service des auteurs depuis 1949, la SARTEC regroupe les auteurs canadiens qui écrivent en français nos œuvres télévisuelles et cinématographiques ou les adaptent pour leur doublage en français. Elle négocie des ententes collectives, conseille les auteurs sur leurs contrats, contribue au respect de leur travail, leur offre divers services et les représente auprès des institutions, des pouvoirs publics et autres forums.

La SARTEC est membre de plusieurs organisations canadiennes et internationales telles l’Affiliation internationale des syndicats d’auteurs (IAWG), la Coalition pour la culture et les médias (CCM), la Coalition pour la diversité des expressions culturelles (CDEC), ainsi que la Confédération internationale des Sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC).

Sources : Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC)