Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles | July 16, 2020

Communiqué conjoint

 

RETRAIT DES ONDES D’ŒUVRES - RÉACTIONS

 

Montréal, le 16 juillet 2020 – L’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS), l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) saluent le courage des victimes qui prennent la parole et dénoncent les actes répréhensibles de certains individus. Elles soulignent également qu’il est inutile de faire d’autres victimes collatérales en retirant des ondes des œuvres de fiction dans lesquelles ces individus tiennent un rôle. Selon leurs présidents, Dominic Pilon (AQTIS), Gabriel Pelletier (ARRQ) et Mathieu Plante (SARTEC), «le public est en mesure de faire la part des choses entre la réalité et la fiction».

Retirer des ondes des œuvres comme « La faille » pénalise non seulement leur public, mais toutes les personnes impliquées dans leur création, leur production et leur diffusion. De tels retraits sont injustes et disproportionnés.

Qui plus est, la rumeur d’annulation du tournage de la prochaine saison les pénaliserait encore davantage.

Les équipes qui travaillent d’arrache-pied sur nos séries et nos films, et leur public, ne doivent pas subir de tels abandons pour les agissements d’un seul individu.

 

Télécharger le PDF.