Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Partenaires | Nov. 27, 2015

Et les gagnants sont…

Par SODEC

La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) dévoilait hier les trois projets gagnants de la 17e édition de Cours écrire ton court, dédiée cette année au cinéma fantastique, lors d’une soirée qui s’est déroulée au Centre Phi à Montréal.

 

 

Grand Prix SODEC | Jay Reid, pour son scénario Phases of the Moon

Prix SARTEC | Jean-Baptiste Levêque pour son scénario Le salon spatial

Prix WGC/Jimmy Lee | Gabriela MacLeod pour son scénario Parasite

Prix Unis TV | Jean-Baptiste Levêque pour son scénario Le salon spatial

 

Et les gagnants de CÉTC spécial cinéma fantastique sont...

Jay Reid Grand Prix Sodec

Jay Reid, Grand Prix SODEC

Laurent Gagliardi (SODEC), Martine Pagé (SARTEC) et Jean-Baptiste Levêque, Prix SARTEC

Anne-Marie Perrota (WGC), Pierre-Mathieu Fortin (Jimmy Lee) et Gabriela McLeod, Prix WGC/Jimmy Lee/Sid Lee

Julia Lauzon (Unis TV) et Jean-Baptiste Levêque, Prix Unis TV

Jean-Baptiste Levêque, Ray Reid, Gabriela McLeod

La comédienne Marilyn Castonguay et les sept finalistes : Rémi Dufresne (La Sirène), Sophie B Jacques (Foyer), Jean-Baptiste Levêque (Le Salon spatial), Gabriela MacLeod (Parasite), Eduardo Morataya-Guevara (La main perdue), John Reid (Phases of the Moon) et Pablo Escobar Tuduri (FAT). 

Les sept finalistes en compagnie de Monique Simard, Marie Potvin, Laurent Gagliardi, Lucie Cermakova (SODEC), Julia Lauzon (Unis TV), Pierre-Mathieu Fortin (Jimmy Lee/Sid Lee) et le réalisateur Éric Tessier

Le réalisateur David Uloth et la scénariste Chloé Cinq-Mars ont présenté leur court métrage La Voce lors de la remise de prix de cette 17e édition de CÉTC.

 


Photos © Normand Blouin

Lire le communiqué...

Télécharger le PDF.

  • Grand Prix SODEC | Jay Reid

    « Pour son approche sans concession qui témoigne d’une réelle maîtrise du film de genre, pour une déclinaison cathartique d’un mythe nordique et pour son exploration subversive de la psyché féminine », c’est ainsi que Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC a présenté le gagnant du Grand Prix SODEC, soit Jay Reid, pour son scénario Phases of the Moon. D’une valeur totale de 5 000 $, ce prix est décerné au meilleur scénario. Il comprend une bourse d’écriture et une participation à l’édition 2016 d’un festival international de films au choix du lauréat, incluant les frais de transport et de séjour. Jay Reid a bénéficié de l’expertise d’Elza Kephart à titre de consultante.

  • Prix SARTEC | Jean-Baptiste Levêque

    C’est Jean-Baptiste Levêque pour Le Salon spatial, qui a reçu le Prix SARTEC, soit un montant de 1 000 $ remis à un scénario francophone. Le jury a souligné la force de la juxtaposition entre la naïveté de l’enfance et la gravité de la maladie, sa trame touchante qui a le potentiel de rejoindre un large public familial par-delà nos frontières et sa chute remarquable. Jean-Baptiste Levêque a bénéficié de l’expertise d’Olivier Roberge à titre de consultant.

  • Prix WGC/Jimmy Lee | Gabriela MacLeod

    Pour une proposition originale et non conventionnelle, pour avoir créé un univers singulier qui prend forme sur plusieurs médias, pour avoir joué avec les codes mêmes du cinéma à travers son scénario, ainsi que pour son audace et son humour, le Prix WGC/Jimmy Lee est remis à Gabriela MacLeod pour Parasite. Ce prix de 1 000 $ récompense un scénario anglophone. Gabriela MacLeod a bénéficié de l’expertise de Maurice Devereaux.

  • Prix Unis TV | Jean-Baptiste Levêque

    La soirée a été faste pour Jean-Baptiste Levêque, dont le scénario Le Salon spatial a également obtenu le Prix Unis TV, remis à un scénario francophone ou muet. Le jury a évoqué son choix en mentionnant le volet fantastique du scénario, qui se dessine sur la trame de fond d’une sombre destinée, la créativité à fois ludique et dramatique qui en émane et l’universalité du propos qui a assurément la possibilité de rayonner d’un océan à l’autre. D’une valeur totale de 5 000 $ (1 000 $ à la réception du prix et 4 000 $ au premier jour de tournage), ce prix inclut une licence de diffusion sur Unis TV, la chaîne de télévision des francophones du Canada.