Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Bulletins l'Info-SARTEC - Mot de la présidente | Oct. 13, 2013

Une p’tite ligne s’il-vous-plaît

Yves Lacombe

Par Sylvie Lussier

Petit dimanche pluvieux. Je décide de rattraper mon retard en ce qui a trait aux web séries. Les derniers Gémeaux m’ont donné un choc. Toutes ces séries en nomination dont je ne sais rien. Je me sens dépassée. Me voilà donc devant mon ordi. Position très familière. J’y passe déjà tellement d’heures. Je cherche à me rassurer. C’est peut-être pour ça que je ne suis pas branchée webtélé. Pour moi l’ordi c’est du travail. Pas du loisir. Mauvaise excuse. Je peux passer des nuits blanches à jouer et j’y écoute en rafale les séries télé qui m’allument. Pourquoi ne pas me régaler de ce que la webtélé fait de mieux ? Je prends donc la liste des séries mises en nomination aux Gémeaux et je me lance. Je ne suis pas complètement larguée. J’en connais quelques unes. Je vis avec trois jeunes adultes. Merci les enfants. Vous gardez mémé un peu dans le coup.

Il y a de tout : fiction, documentaire, humour, drame, enquête, magazine. La qualité est bonne, parfois exceptionnelle. C’est bien écrit, bien joué, bien réalisé. Curiosité professionnelle oblige, je cherche les noms des scénaristes doués qui pondent ces séries fascinantes, originales, drôles ou émouvantes. Pour plusieurs, pas de problème. Je trouve facilement. Mention d’honneur à tv5, tou.tv, ztele.com, tva.canoe.ca. Des génériques clairs, complets. Mais pour plusieurs autres… Je cherche les noms… je cherche les noms…

Pourquoi écarter l’auteur? Il suffirait d’une ligne de plus.

Les deux ans de cours de lecture rapide en secondaire un et deux à l’école Ste-Domitille de Laval-des-Rapides me sont d’un grand secours pour attraper au vol quelques noms ici et là. Merci Sœur Marguerite. Souvent, les génériques, quand il y en a, défilent si vite qu’il est Impossible d’y lire quoique ce soit.  Je vais à la page d’accueil des séries. Ici, on peut lire à la vitesse qui nous convient. Mais malheureusement,  si on y retrouve le nom des comédiens/ comédiennes et du réalisateur ou de la réalisatrice, celui de l’auteur brille souvent par son absence. Pourtant, ce n’est pas la place qui manque. Pourquoi écarter l’auteur? Il suffirait d’une ligne de plus. On a l’habitude de négocier nos crédits au générique. Dans le cas des web séries, il faudrait aussi s’assurer que nous aurons une place dans le texte de présentation sur la page d’accueil de la série. Ce n’est que justice.

Au final, j’ai passé un excellent dimanche de pluie. Et l’originalité des concepts, la qualité des textes de plusieurs des séries que j’ai eu le plaisir de voir méritent que leurs auteurs soient nommés et reconnus. Une p’tite ligne pour les auteurs. C’est pas trop demandé.

 

 

Télécharger le PDF.

Archives