Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

Retour à la liste des nouvelles

Nouvelles | Nov. 12, 2019

ACTIVITÉ | Écrire en français à l'ère numérique

ACTIVITÉ

ÉCRIRE EN FRANÇAIS À L’ÈRE NUMÉRIQUE

 

Le dimanche 24 novembre 2019 de 9 h à 12 h 

À la salle Saint-Louis, 6étage
Institut du tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ)

3535, rue Saint-Denis, Montréal (Québec)
Métro Sherbrooke 

Inscription : au plus tard le jeudi 21 novembre 2019

 

Aujourd’hui, des plateformes étrangères gagnent beaucoup de terrain sur notre territoire, notre cinéma se consomme aussi bien en salle qu’en streaming, certaines de nos séries télévisuelles sont diffusées en première fenêtre sur le Web, alors que d’autres, destinées au Web, se retrouvent à la télé traditionnelle. Comment maintenir l’intérêt d’auditoires de plus en plus bilingues et exposés à une plus grande offre de contenus ? Où en sommes-nous sur le plan narratif ? La perspective d’être écouté en rafale transforme-t-elle notre écriture ? Utilisons-nous bien toutes les possibilités du numérique ? Pourrons-nous encore longtemps demeurer concurrentiels et résister à la tentation d’écrire pour être produit en anglais, tant les moyens pour porter nos histoires à l’écran, en français, diminuent ? 

En compagnie de professionnels reconnus, la SARTEC convie ses membres du cinéma et de la télévision (traditionnels et numériques) et leurs partenaires du milieu et des médias à échanger sur nos réussites, nos défis et nos enjeux.

 

Panellistes :

Chantal Cadieux, scénariste en télé et en cinéma d’œuvres populaires comme Une autre histoire et Elles étaient cinq, elle a récemment fait l’adaptation du récit autobiographique Le Monstre d’abord diffusé avec succès sur Ici Tou.tv extra.

Michel D’Astous, coscénariste et coproducteur télé de plusieurs œuvres populaires dont L’heure bleue et Nos étés, il coproduit une série d’espionnage qui sera d’abord diffusée sur addikTV l’an prochain.

Nicolas Krief, scénariste de plusieurs œuvres cinématographiques dont La notion d’erreur, il est le scénariste principal du premier film québécois financé par une plateforme étrangère, le thriller nordique Jusqu’au déclin.

Marie-Josée Ouellet, coscénariste de plusieurs Webséries dont File d'attente, elle coscénarise la série Germain s’éteint, primée dans plusieurs festivals et diffusée notamment sur Ici Tou.tv.

Louis-Martin Pepperall, scénariste de plusieurs documentaires, magazines et séries jeunesse, dont Les mini-tuques, il a scénarisé la populaire Websérie documentaire On parle de sexe d’abord diffusée sur la Zone vidéo de Télé-Québec.

Stéfany Boivert, professeure à l’École des médias de l’UQAM. Sa thèse de doctorat en communication portait sur la représentation de modèles de masculinité dans les séries télévisées nord-américaines contemporaines. Elle codirige actuellement un numéro spécial de la revue Kinephanos intitulé « Au-delà de Netflix – Penser la diversité des pratiques et plateformes de télévision en ligne » et elle codirige un projet de recherche international sur le format télé «Un gars, une fille». 

 

Animé par Dennis Trudeau, animateur et journaliste

 

Activité gratuite réservée aux membres de la SARTEC (en priorité) et à leurs partenaires du milieu et des médias. Inscription obligatoire auprès du Secrétariat de la SARTEC au plus tard le jeudi 21 novembre par téléphone (514) 526-9196 ou par courriel.

 

Télécharger le PDF.